Chantal Neveu

 

Chantal Neveu

photo : Pascal Dufaux

Chantal Neveu est née à Montréal en 1964. Après des études en cinéma et diverses collaborations scénaristiques, elle choisit l’écriture comme mode privilégié d’exploration et de connaissance. En 1996, à l’occasion d’une perfomance littéraire présentée lors de l’événement d’arts électroniques Sous la Passerelle ! organisé par Champ libre à l’Usine C à Montréal, Chantal Neveu publie Poésie pont quinze à compte d’auteur. À la suite de séjours d’écriture en Suisse en 1997, en Grèce et en Finlande en 1998, ses textes sont publiés en diverses revues au Québec et à l’étranger et font l’objet de différentes mises en situations et adaptations radiophoniques, médiatiques ou scéniques – avec OHM éditions – Avatar, Klangkunst / DeutschlandRadio Kultur, Vidéoformes, La Scène poétique, L’Espace du son / Société Radio‐Canada, etc. De septembre 2001 à mars 2007, elle fait partie de l’équipe libraire interdisciplinaire de la Librairie du Centre Canadien d’Architecture à Montréal. En 2005, elle publie èdres suivi d’èdres | dehors aux éditions É = É. En 2002 et en 2004, boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec, elle a été en résidence au Centre National des Écritures du Spectacle à La Chartreuse de Villeneuve‐lez‐Avignon et aux Subsistances de Lyon – en association avec l’A.R.A.L.D. – jumelée à une résidence de création avec le G.M.V.L. En 2006, membre du centre d’art OBORO à Montréal, elle obtient une résidence de création audio au Laboratoire nouveaux médias et en 2008, elle y propose les lectures‐performances Ce qui arrive – trois variations rythmiques in situ de son livre intitulé mentale publié aux éditions La Peuplade. Parallèlement, elle réalise une variation vidéo éponyme disponible sur le site OBORO​.TV. En 2009, elle se joint au projet web d’écrivains en résidence Laboratoire parcellaire à OBORO en élaborant Local, un projet d’écriture sur place basé sur sa méthode de scriptage. En 2010, à nouveau boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec, elle est accueillie par la Cfwb en résidence à la Maison internationale des littératures Passa Porta à Bruxelles. En 2010, elle publie Une spectaculaire influence aux éditions de l’Hexagone dans la collection « écritures » et coït aux éditions La Peuplade dans la collection « poésie ».